Data

Webhook : ce que vous devez absolument savoir !

September 29, 2021

Schéma webhook Emil

Le webhook... Nous avons tous au moins une fois entendu ce mot sans savoir ce qui cache vraiment derrière.

Pourtant, le webhook est la base de l'automatisation. C'est tout simplement grâce à lui que vous recevez un message dans Slack si un nouveau prospect remplit le formulaire sur votre site web.

Cet article vous explique concrètement son fonctionnement et vous partage quelques exemples.

On y va ?

Le webhook, qu'est-ce que c'est ?

La définition officielle

Commençons par une définition plus officielle (on ne vous fera pas l'affront de traduire webhook).

Un webhook - aussi connu sous le nom de "reverse API" - est un outil permettant à une application d'envoyer des notifications au sujet d'un événement spécifique à une autre application en temps réel.

Concrètement comment ça marche ?

Les webhooks utilisent la technologie de rappel HTTP, qui récupère et stocke des données que vous avez choisies. Il s'agit en fait de messages automatisés envoyés depuis les applications quand un événement défini en amont se produit. Ils sont envoyés sur une URL unique, qu'on pourrait assimiler au numéro de téléphone de l'application de destination, où ils sont stockés ou utilisés pour déclencher une action.

Voici quelques exemples de webhooks :

  • un consommateur achète un produit sur votre site et vous produisez automatiquement une facture
  • un nouveau contact remonte dans votre CRM et vous recevez une notification Slack
  • vous retirez de l'argent et votre compte en ligne s'actualise

Webhook vs poll : quelle est la différence ?

On compare souvent les sondages - ou "polls" - et les webhooks, dont nous venons de parler. Il s'agit bien de deux façons d'échanger de l'information mais leur fonctionnement diffère.

Le sondage implique des requêtes perpétuelles tandis qu'un webhook est déclenché par un événement qui se produit, comme sur le schéma ci-dessous.

Si l'on prend un exemple simple, c'est la différence entre le rafraichissement frénétique de votre boîte email pour voir vos nouveaux messages - le sondage - et l'avertissement en cas de nouvel email entrant - le webhook.

Ce dernier est donc plus efficace, puisqu'au lieu d’interroger continuellement une application en lui demandant s’il y a un changement, le webhook permet de signaler le changement et de créer une réponse automatisée quand il a lieu.

Pour ceux qui sont familiers avec Zapier, le trigger - ou déclencheur - est généralement un webhook, tandis que les tasks - ou tâches - sont des requêtes API classiques.

Pourquoi utiliser les webhooks ?

Imaginez que vous dirigiez un organisme de formation (comme Emil !). À chaque fois qu'une nouvelle personne s'inscrit, vous devez entrer manuellement ses informations dans le CRM, produire un contrat personnalisé et envoyer un email de confirmation à cet étudiant.

Plus votre organisme grandit (comme Emil 😇), ce ne sont plus quelques étudiants que vous allez devoir inscrire manuellement mais bien des centaines. Il ne vous reste plus qu'à boire beaucoup de café !

Alors qu'avec un webhook, vous pouvez automatiser ces trois actions :

  • soumission de formulaire → inscription dans le CRM
  • inscription dans le CRM → création automatique du contrat
  • contrat créé → envoi d'un email de confirmation

C'est simple comme bonjour !

Quels outils utiliser ?

Certains webhooks vous sont proposés nativement par les outils que vous utilisez, comme chez Stripe, SendinBlue, Hubspot, etc.

Dans certains cas, vous pourrez être amené à utiliser des outils tels que Zapier, que nous mentionnions plus haut, ou encore n8n, son alternative open source.

Sur Zapier, vous n'avez même pas besoin de savoir coder : vous créez simplement un workflow - appelé zap avec un élément déclencheur - appelé trigger, puis choisissez les actions à mettre en place en fonction de ce trigger.

Pour conclure, les webhooks sont de plus en plus populaires : le nombre de recherche du mot "webhook" sur Google a été multiplié par 3 en 3 ans seulement ! Au-delà de vous rendre plus productif, ils vous permettent de personnaliser vos communications

Il s'agit d'ailleurs d'un sujet traité lors de notre formation Marketing & Data Automation. Coïncidence ? On ne pense pas 😇

Vous souhaitez en savoir plus sur le programme

Marketing & Data Automation
En savoir plus
Logo TwitterLogo LinkedIn

Pour aller plus loin

Rejoignez-nous
Inscrivez-vous à notre newsletter.
Merci ! On vous écrit très vite !
Il y a l'air d'avoir une erreur avec votre adresse email !
Logo LinkedIn