Témoignages

"La data : un véritable couteau-suisse... Si utilisée correctement!"

Témoignage d'Alexandra

Qui es-tu?


Alexandra GARNIER, Head of Sales au sein d’un courtier en ligne. Notre métier est d’être l'intermédiaire entre le marché financier et toute personne qui souhaite investir en proposant une plateforme de trading. Un investisseur peut ainsi être totalement autonome pour analyser et passer ses ordres sur différents marchés (devises, indices, matières premières, crypto et actions), tout en suivant l’actualité et même en se formant.

Quel était ton objectif avant la formation?

J’utilise la donnée au quotidien dans mon activité, mais j’avais toujours cette impression de mal l’exploiter ou de passer un temps fou sur un fichier Excel indigeste ne serait-ce que pour savoir par quoi commencer. D’autant plus que la data est à la fois éclatée dans différents outils (Salesforce, Hubspot, Excel, Google sheet etc…) et segmentée en fonction du statut du lead ou du client, ne favorisant ni une approche holistique ni une vue synthétique.

Comment ça s’est passé? Objectif rempli?

Objectif rempli à 200%! La formation est certes dense mais bien structurée ce qui permet d’apprendre, de comprendre et d’appliquer en peu de temps. Je sais aujourd’hui que ce que j’appelais un datawarehouse n’en était pas un. Je sais expliquer ce qu’est une API avec conviction. J’ai appris à utiliser Bigquery et Google Data Studio que j’apprécie particulièrement ( peut-être un peu trop). Il me faudra encore pratiquer pour être experte en Python mais je ne désespère pas grâce à l’aide des intervenants sur Slack qui est précieuse.

Tu peux nous rappeler ton projet de fin?

Je voulais évaluer l’impact du process d'onboarding sur la conversion des leads en clients. Notre activité étant particulièrement réglementée, nous avons un process lourd et complexe: un questionnaire d’ouverture de compte, des documents à envoyer, la création du compte. Il peut être décourageant pour le lead et pesant pour les Sales.  

J’avais déjà essayé de mener ce projet sous Excel dont le résultat fut une glorieuse page blanche après des semaines de tentatives. Grâce à la formation, en deux semaines, j’ai réussi à extraire la donnée sur Bigquery, la cleaner, l’agréger, la combiner en utilisant du SQL pour la visualiser sous GDS et finalement la partager à l’équipe. La page blanche s’est transformée en un dashboard qui commence déjà à porter ses fruits.

Le ressenti et l’expérience ne suffisaient pas à faire passer le message d’une simplification réglementaire de la procédure. Mais appuyés par la data, on a lancé une nouvelle procédure d’onboarding simple et logique avec le nouveau Compliance Officer, travaillé sur le wording pour un parcours plus intuitif avec le Marketing et enfin formé les sales présentant des difficultés à comprendre le process.

Est-ce que tu utilises maintenant ce que tu as appris dans ton quotidien?

Après le projet, j’ai enchaîné sur une analyse des leads et notamment le funnel de conversion. Nous avons fait évoluer le process Sales en conséquence. Je travaille actuellement sur l’activation et l’activité des clients. J’utilisais déjà la data au quotidien mais je l’utilise maintenant mieux avec plus de fluidité et d’impacts. Cela favorise clairement plus de réactivité dans l’identification de bugs et leurs corrections, l’optimisation de process existants et la création de nouveaux.

PS: c’est vrai que Paul parle beaucoup?:)

Sans aucun doute encore plus si vous parlez Python! Mais c’est toujours très intéressant donc cela passe amplement :) J’ai même placé le mot holistique ici pour lui rendre hommage :D

Autres articles

Ça vous intéresse ?

Comme Alexandra, formez-vous à la Data avec Emil !